Conseils

Les économies d’énergie commencent au niveau du vitrage.

Quelles sont les différences et quel vitrage choisir pour ses fenêtres : combien de vitres ?

Derrière nous un Noël sans la neige – un de plus… On est à la mi-janvier et dehors les températures sont toujours positives. Nous commençons à nous y faire. Quelqu’un qui n’aime pas l’hiver pourrait même s’en réjouir. Le réchauffement climatique est pourtant là et ce fait nous place devant le défi de gérer l’énergie de manière bien plus effective. Chacun de nous peut apporter sa petite contribution à la protection de notre planète. Parmi les clés du succès dans ce domaine, les économies d’énergie jouent le un rôle de premier ordre. Nous pouvons miser dessus dans nos maisons. Commençons par nos fenêtres et, plus précisément – par les vitrages.

Le marché propose plusieurs types de fenêtres qui diffèrent entre elles, entre autres, par le nombre de vitres.

 – « Il n’y a aucun doute que c’est justement le vitrage qui a une influence majeure sur les performances thermiques de notre fenêtre, ne serait-ce que parce qu’il occupe la plus grande surface de celle-ci. Si l’on cherche à faire des économies des coûts de chauffage, on sera bien inspiré en investissant dans un « vitrage chaud » - conseille M. Mirosław Furtan, directeur de la production chez Drutex S.A.

Plus le vitrage compte de vitres et plus le coefficient de transfert thermique (perte de chaleur) des fenêtres de l’appartement ou de la maison sera faible. Ainsi, en hiver, nous pourrons réduire substantiellement les coûts de chauffage. C’est un plus, tant pour notre poche que pour le milieu naturel. Bien naturellement, ce n’est qu’une ébauche de la solution car la question du choix du coefficient de transfert thermique U s’avère être un peu plus compliquée.

En choisissant les fenêtres, faites attention à ne pas confondre les paramètres techniques de la fenêtre et ceux de ses différents éléments. Le coefficient thermique U qui montre comment l’élément donné est isolant, se présente dans des descriptifs techniques accompagné de différents indices. Par exemple, sous la forme Uw il indique le coefficient de transfert thermique de la fenêtre entière alors que, quand on le voit sous la forme Ug – il s’agira du coefficient du vitrage seul. Il est donc très important de bien lire les spécifications techniques de la fenêtre. Le coefficient Uw d’une fenêtre au vitrage caractérisé par un bon coefficient Ug (autrement dit un « vitrage chaud ») n’est pas forcément aussi bon. Ceci est dû au fait que le vitrage n’est pas le seul élément qui a une influence sur les performances énergétiques de la fenêtre, les autres parties de la fenêtre comptent aussi tout comme sa taille.

« Sachons que le meilleur vitrage et le meilleur profil peuvent être assemblés d’une manière qui ne permettra pas au produit final de remplir ses fonction. Il est donc utile de choisir les fenêtres d’un fabricant expérimenté car cela nous donne la garantie d’une production entièrement professionnelle » - ajoute M. Furtan.

Quelles fenêtres choisir alors ? Combien de vitres pour les vitrages des fenêtres destinées aux différents types d’immeubles ? Les fenêtres avec double vitrage sont conseillées dans le cas des constructions anciennes, c'est-à-dire des immeubles construits dans les années 80 et avant. Le plus souvent, l’isolation qui  a été mise en place dans ces bâtiments ainsi que le type de la ventilation, ne s’adaptent pas aux fenêtres avec triple vitrage. Si, par contre, nous faisons construire, il est utile d’envisager l’achat des fenêtres avec une vitre supplémentaire, où le coefficient de transfert thermique peut descendre en dessous de 1,0 W/m2K, comme par exemple les fenêtres Iglo Energy du catalogue DRUTEX.

Les fenêtres avec triple vitrage sont un standard dans des maisons dites passives, c'est-à-dire celles dont la consommation d’énergie au cours d’exploitation est limitée au minimum – en dessous de 15 kWh/(m²·an).

« Par exemple, l’épaisseur d’un profil 7 chambres atteint plus de 80 mm, ce qui permet d’y installer sans problème un triple vitrage. Le nombre de chambres aura également une influence sur les espaces entre les vitres. Plus ils sont grands et mieux c’est car ceci permet de diminuer le coefficient Ug, ce qui améliore les paramètres de la fenêtre entière » - explique M. Furtan.

Entretien des fenêtres avant Noël
Le jardin d’hiver – un moyen de profiter de chaque rayon de soleil

Voir aussi

Le jardin d’hiver – un moyen de profiter de chaque rayon de soleil
Un jardin d’hiver c’est le rêve pour beaucoup d’entre nous, surtout dans notre zone climatique. 
Entretien des fenêtres avant Noël
Les fenêtres propres ont plusieurs avantages : plus de beauté et une lumière qui n’est pasmasquée par les traces ou la saleté.
Des fenêtres adéquates aident efficacement à lutter contre le smog
L’hiver approche et, avec lui – la saison de chauffe, ce qui nous met devant de nouveaux défis.